Scolaire.Photo - Le Blog

10 astuces pour réussir ses photos de portrait



Les écoles ont ré-ouvert leurs portes et la saison des photos scolaires 2022 2023 est lancée ! Alors c’est parti, on se replonge ensemble dans certaines techniques de la photo de portrait.

La photo de portrait et la photo individuelle en photo scolaire se rapprochent étroitement. Dans cet article vous retrouverez donc des astuces que vous pouvez appliquer dans les deux domaines.

De plus, ayant eu la chance de passer une journée entière avec notre client photographe scolaire Marc Petitjean, nous avons glissé certaines de ses astuces dans cet article (surtout dans les astuces 8, 9 et 10).Monsieur Petitjean dédie la plus grande partie de son activité aux photos de mariage. Puis il complète son activité avec la photographie scolaire.

Il fait d’ailleurs confiance à notre outil Scolaire.photo pour vendre ses photos scolaires en ligne. Fort de notre expertise dans ce domaine, nous souhaitons partager avec vous 10 astuces pour réussir vos photos de portrait.
Je découvre Scolaire.photo
1. Utilisez une grande ouverture pour réduire la profondeur de champ
Pour vos photos de portait (corporate, lifestyle...), vous pouvez privilégier une grande ouverture (entre f/1,4 et f/5,6) pour réduire au maximum la profondeur de champ. Ainsi, l’arrière-plan sera flou, permettant de détacher le sujet et de le faire ressortir.

Avec votre appareil photo, vous pouvez définir l’ouverture, ainsi que la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO pour obtenir une bonne exposition (se mettre en mode manuel : mode semi-automatique à banir pour du corporate ou scolaire).


2. Attention à l’arrière-plan et image de fond
En photographie de portrait, l’arrière-plan est très important et doit être choisi avec précaution. En effet, grâce à votre arrière plan, vous allez pouvoir créer une ambiance et cela donnera tout le style à votre photo !

Pour les photos scolaire, les arrières plans sont souvent en rapport avec l’école, des bibliothèques, des tableaux etc. Mais sachez que vous pouvez choisir des arrières plans plus neutres ou faire vos photos en extérieur pour casser le côté trop scolaire. Tout dépend bien évidemment de vos goûts !

Dans la plupart des cas, privilégiez un fond plutôt sobre, n’ayant pas de couleurs trop vives, ni d’éléments qui pourraient détourner l’attention, cela sera plus simple pour la lecture de la photo. Une grande ouverture vous permettra ensuite de flouter cet arrière-plan pour mettre l’accent sur les traits du visage et les expressions de votre modèle.

Dans certaines situations, vous pouvez exploiter l’arrière-plan pour apporter un contexte à votre photographie. Par exemple, si vous devez photographier un professeur, vous pouvez inclure les élèves en arrière-plan pour renforcer l’impact de l’image.

Enfin, en complément, vous devez vous référer à l’OCCE de votre département pour prendre connaissance du règlement de la coopérative scolaire. Il peut y avoir des informations complémentaires sur les formats des photos et leurs conditions de prises de vue.


3. Choisissez une focale adapatée
Le choix de la focale est primordial et dépendra du portrait que vous souhaitez photographier. Par exemple, un objectif grand angle est généralement à bannir pour photographier un portrait car cela déforme le visage du modèle.

Ainsi, la plupart des photographes utilisent un téléobjectif dont la longueur focale est comprise entre 85 mm et 105 mm. Ces focales évitent de déformer le visage du sujet. Les photos sont ainsi plus naturelles et le modèle est mis en valeur.

Si vous n’avez pas un tel objectif, nous vous recommandons le Canon EF 85 mm f/1.4L USM ou le Nikon 85 mm f/1.4G par exemple. Si vous possédez une optique à ouverture f/4 par exemple, zoomez au maximum pour compenser sa grande ouverture.
4. Faites une mise au point sur les yeux pour intensifier le regard
Les yeux d’un sujet font parler la photo, ils véhiculent toute l’émotion de la photographie. Il est donc indispensable que les yeux de la personne photographiée ressortent et soient entièrement nets.

Pour réussir à intensifier le regard de votre sujet, une astuce consiste à définir le collimateur central, puis le placer sur l’oeil de votre modèle pour effectuer la mise au point en appuyant à demi-course sur le déclencheur et enfin recomposer l’image en décentrant le sujet. Suivant votre appareil, cette technique est plus rapide que de sélectionner les points AF pour chaque image. 

Si votre appareil photo est récent, vous pouvez également utiliser le mode autofocus « Eye AF », avec l'option autofocus continue, pour suivre les yeux du modèle et ajuster en temps réel la mise au point. Ainsi les yeux seront toujours nets, peu importe la profondeur de champ ou les mouvements de votre modèle. 


5. Attention à la luminosité de vos photos et désactivez le flash intégré
Si vous souhaitez utiliser la lumière naturelle pour photographier un portrait, faites attention de ne pas placer votre modèle face au soleil. Évitez qu’il soit ébloui sinon il plissera les yeux et des ombres apparaitront sur son visage.

Cela est d’autant plus valable en pleine journée lorsque la lumière est beaucoup plus dure qu’en fin de journée par exemple. Ainsi, pour photographier un portrait à l’extérieur lorsque le temps est ensoleillé, le plus simple est de placer votre modèle à l’ombre. Vous pouvez également faire des photos à contre-jour en faisant attention à exposer la photo pour votre sujet, mais pas l'arrière-plan.

De plus, si vous faites des photos en intérieur, le flash intégré est à bannir de vos outils. En effet, ce dernier crée une lumière de trop faible intensité pour sublimer votre sujet (pour rappel, il faut que votre source lumineuse soit suppérieur à la taille de votre sujet pour avoir une lumière homogène). Si vous devez utiliser de la lumière artificielle, utilisez de préférence un flash cobra par exemple, que vous pourrez placer sur le côté ou bien le diriger vers le plafond ou un mur afin de créer une lumière diffuse (attention au color shifting).

D’après les conseils de notre client photographe scolaire Marc Petitjean, pour avoir une lumière douce vous devez faire rebondir la lumière du flash sur un mur blanc, ou bien un parapluie blanc par exemple, au lieu de le placer directement sur le visage du sujet. Vous pouvez aussi utiliser un diffuseur.
6. Utilisez un réflecteur
L’utilisation d’un réflecteur est une solution facile pour éviter les ombres sur le visage de votre sujet. Il existe différentes tailles et de différentes couleurs de réflecteur : blanc, argent, or, noir.

Les réflecteurs blancs et argents sont les plus courants et les plus efficaces (en intérieur comme en extérieur). Les réflecteurs dorés sont à privilégier si vous souhaitez légèrement réchauffer la lumière.

Si vous ne souhaitez pas utiliser de réflecteur, vous pouvez obtenir des résultats ressemblants avec un tableau blanc par exemple, une feuille d’aluminium ou bien en plaçant votre modèle près d’une surface réfléchissante.


7. N’ayez pas peur de prendre plusieurs clichés
À l’époque chaque image coûtait cher et les photographes attendaient le moment idéal pour déclencher. Depuis l’apparition du numérique, nous avons la chance de pouvoir photographier un nombre infini d’images sans que cela engendre de frais supplémentaires.

Par conséquent, nous vous conseillons de profiter de cette évolution pour prendre un maximum de clichés et pouvoir ensuite sélectionner vos préférés. Vous aurez plus de chance de trouver la photo idéale et éviter de vous retrouver avec une seule photo de votre sujet avec les yeux fermés par exemple.

De plus, grâce à tous les outils de post-production qui s’offrent à nous, une grande majorité de défauts seront rectifiables après coup.
8. Faites un traitement post-production de vos photos
De nos jours, il est indispensable de retravailler en post-production ses photos avant de les vendre ou de les exposer. De nombreux outils permettent de sublimer des photos et de rectifier les dernières imperfections, comme par exemple Photoshop© ou Lightroom© (la dernière version dispose d'outils vous permmettant de rajouter des sourrires ou d'ouvrir des yeux). Attention de ne pas abuser des retouches bien évidemment.

Pour réduire le poids de vos fichier après post-traitement, et un envoi plus rapide sur la plateforme de Scolaire.photo, nous vous conseillons d'utiliser le logiciel NanoJPG© (https://fotomojo.fr/downloads/nanojpg/).

Pour l’anecdote : Marc Petitjean, photographe scolaire, nous a confié qu’entre son shooting et la mise en vente de ses photos scolaires, il est relativement rapide dans son traitement numérique/post production, moins d’une demie journée. En effet l’avantage est qu’il effectue un travail de qualité lors du shooting photo : bon cadrage, bon réglage de son appareil photo (couleurs, luminosité, ouverture, vitesse…), bon réglage de ses flashs et autres accessoires. De ce fait, ses réglages en post production se résument principalement au fait de corriger quelques détails sur ses photos (comme par exemple effacer le nez qui coule d’un enfant de maternelle, ouvrir les yeux).


9. Configurez idéalement votre appareil photo
Ayant passé une journée avec notre client photographe scolaire Marc Petitjean, ce dernier nous a donné quelques recommandations pour régler idéalement un appareil photo et réussir à tous les coups ses photos scolaires.

Voici les réglages à suivre (avec flash studio) :

• Mode : M
• Vitesse : 1/125
• Ouverture : F11
• ISO : 200 (attention à ne pas monter haut dans vos ISO pour ne pas flouter votre photo)
• AF : Ai Servo
• WB : balance des blanc automatique
• Mode Raw + JPEG
• Valeurs couleurs dans le boitier : RVB
• Style d’image : Neutre
• Format d'image recommandé : 4/3 pour pouvoir retravailler la taille par la suite si besoin (et pas 16/9, ni mode carré)
• Pensez à faire respirer vos photos sur les bords, n'écrasez pas votre sujet
10. Utilisez un matériel photo de qualité pour des photos de qualité
On ne vous apprend rien ici, il est plus intéressant de privilégier l'achat d'une optique de qualité avant de changer votre boitier pour avoir un appareil plus haut de gamme (un capteur reste un capteur). Un boitier haut de gamme vous permettra d'optimiser vos prises de vues dans des conditions difficiles. Si vous deviez acheter un nouveau boitier aujourd'hui, nous vous conseillons de privilégier un boitier hybride à un boitier reflex, car les fabricants d'appareils photos en ont stoppé la production, il sera donc plus difficile de trouver des pièces.

Mais il est vrai que s’équiper représente un budget colossal ! Sachez que vous pouvez donc trouver un juste milieu.

Grâce au photographe Marc Petitjean, nous vous recommandons ici 3 marques de matériels et accessoires photo qu’il affectionne tout particulièrement par rapport à leur qualité :

• Manfrotto© : https://www.manfrotto.com/fr-fr/
• Gitzo© : https://www.gitzo.com/fr-fr/
• Vanguard© : https://www.vanguard-shop.fr/

Votre matériel photo est très important ! Vous allez par exemple manipuler constamment votre trépied, il faut donc choisir des accessoires de qualité pour les garder plus longtemps, au lieu de les remplacer régulièrement.
J’espère que ces astuces vous ont inspirés pour vos photos !

Nous remercions encore Marc Petitjean qui nous a apporté de très bons conseils grâce à son expérience dans la photographie scolaire et dans la photographie en général (portrait, mariage).
Pour en savoir plus sur son activité, voici
:
- Son site internet : https://petitjeanmarc.com/
- Sa page Instagram : https://www.instagram.com/french_touch_mp_wedding/
- Sa boutique en ligne Scolaire.photo : https://petitjeanmar.scolaire.photo/

Pour plus d’informations sur nos services, contactez-nous par email à l’adresse team@scolaire.photo ou par téléphone au 04 86 91 62 62.
Vous pouvez aussi réserver votre appel de découverte en cliquant ici.

On vous retrouve bientôt pour un futur article ! 3.2.1 à vos appareils ! 😊
Je découvre Scolaire.photo
Édité par : Morgane Bonifay
Photoshop© et Lightroom© sont des marques déposées de la société Adobe.